La course à pied Les blogs courseapied.net : CastorJunior

Le blog de CastorJunior

Flux rss du blog, des réactions

Mes catégories

Mes derniers billets

Mes liens


Le forum courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2006-05-16 23:02:09 : [Etats d'âme] Heureusement que le ridicule ne tue pas... - 0 photo - 14 réactions

Ridicule : adj. et n. - XVè ; lat. ridiculus de ridere "rire" : Qui mérite d'exciter la dérision, la moquerie.

J'ai compris que j'avais été ridicule lorsque mon médecin du sport, dans une consultation éclair de 5 à 10 minutes, m'a expliqué, en souriant, que, selon toute vraisemblance, la légère douleur, très localisée, ressentie à la palpation de mon tibia droit résultait plus probablement d'un coup que d'une fracture de fatigue.
Il a rapidement pointé le léger gonflement, ainsi qu'une vague ecchymose (ah, si j'avais moins de poil aux pattes, je l'aurais peut-être vue tout seul ;-o) ), caractéristiques selon lui d'un bon vieux bleu.
Il m'a donc demandé derechef d'annuler la scintigraphie osseuse prévue jeudi, et conseillé de moins somatiser à l'avenir.
Oui, chef !
Il a fait montre de tellement peu d'inquiétude que, alors qu'il y a un an jour pour jour, il m'avait formellement interdit d'y participer, même en marchant, il s'est contenté cette fois-ci de me traiter, toujours avec un grand sourire, de cinglé quand j'ai évoqué ma participation aux 12 heures de Bures...
Bon, je n'ai quand même pas totalement perdu mon temps en allant le voir : il m'a montré comment étirer les muscles intercostaux (suite à mon agression lâche et vile par un couple de portes de métro automatiques)...

En tout cas, je ne regrette pas d'avoir coupé 10 jours : ça m'aura probablement fait beaucoup de bien malgré tout.
Et maintenant, objectif 12h00 !!!

Désolé d'avoir été un peu hypocondriaque. Merci en tout cas pour vos messages de soutien que je ne méritais pas réellement semble-t-il ;-o)

L'Castor Junior_rassuré...et_content_de_retrouver_tout_plein_de_monde_à_Bures_dimanche_!

2006-05-13 21:45:46 : [Etats d'âme] Prudence est mère de sûreté, pas d'ennui... - 0 photo - 5 réactions

Et si on ressortait le vélo ?

Hier, après ma séance habituelle de natation (1500 mètres brasse) (tu as raison Delphine, ça fait un bien fou !), je suis allé, sur recommandation de mon médecin traitant, passer des radios du tibia, première étape d'un cheminement me permettant de valider ou non mon auto-diagnostic d'une fracture de fatigue.
Bilan, officieux en raison d'engorgement du secrétariat médical : absence de tout traumatisme apparent sur les clichés.
Aurais-je été trop pessimiste ? Il est vrai que la douleur, que je ne ressens qu'à la palpation, se fait chaque jour moins intense.
Seule une scintigraphie permettra (je l'espère) d'invalider définitivement le diagnostic. RDV donc la semaine prochaine chez mon médecin du sport pour approfondir tout cela.

En attendant, suivant mon instinct premier et les recommandations d'amis JDM ou du forum, j'ai décidé de renoncer à participer au Trail des Cerfs qui se courra demain à La Queue les Yvelines. En effet, si je veux préserver mes chances de (bien ?) figurer aux 12 heures de Bures le 21 mai, courir 55 km demain n'est probablement pas la meilleure idée.
Afin de ne pas rater complètement cette occasion de retrouver nombre d'amis coureurs (dont certains, comme monstertruck et Taz ne me sont connus que par des discussions sur divers forums), je pense ressortir mon vélo de route pour gagner la forêt de Rambouillet et assister à l'arrivée de tous ces champions.
Le parcours devrait suivre, par la route, les grandes lignes de la première moitié du trail Bures-Epône, organisé par Anne-Marie à l'intention du JDM l'automne dernier :
Orsay, Bures, Gif, Saint-Rémy, Chevreuse, Dampierre, Les Essarts-le-Roi, Les Mesnuls, Mareil le Guyon ou Montfort l'Amaury, puis Galluis et La Queue les Yvelines.
Une quarantaine de kilomètres, sous un ciel annoncé plus clément que celui du début de cette après-midi, dans cette vallée de Chevreuse tant appréciée des cyclotouristes, voire de quelques raiders fous un certain week-end de janvier...
Objectif : arriver avant midi pour pouvoir prendre quelques photos des valeureux coureurs qui se seront élancés, bien plus tôt dans la matinée, au départ des trois distances (18, 35 et 55 km).

Plus d'infos demain dans la journée.

L'Castor Junior

2006-05-10 11:53:58 : [Etats d'âme] Le retour des vieux démons - 0 photo - 9 réactions

Coïncidence inquiétante...

Salut tout le monde,
Le moral est plutôt bas depuis hier.

Si la séance de natation (1500 m brasse en 35') s'est déroulée sans souci, je ressens en effet une douleur forte et très localisée sur la face antérieure du tibia, qui me rappelle fortement une fracture de fatigue, située quelques centimètres plus haut, qui m'avait contraint à trois mois d'arrêt de la course à pied l'été dernier.

Je vais voir mon médecin traitant ce soir, puis certainement un médecin du sport pour envisager une nouvelle scintigraphie osseuse afin de confirmer mes craintes.

Ce qui me désole le plus est que la fracture survenue l'an dernier (jour pour jour, toujours à la veille de mon anniversaire : quel cadeau !) m'apparaissait, avec le recul, quasiment inévitable et presque méritée (j'étais passé, en trois mois, sans le moindre passé sportif et avec 15 kg de trop, nonobstant tous les conseils avisés de membres éclairés de ce forum, de 0 à 80/90 km par semaine).

En revanche, depuis ma reprise en août dernier, j'ai veillé à respecter davantage de repos, et à limiter autant que faire se pouvait le kilométrage hebdomadaire, tout en maintenant un poids plutôt léger (entre 60 et 63 kg pour 175 cm).

J'ai eu le sentiment d'être (relativement) raisonnable, et les quelques ultras que j'ai courus depuis (55 km en septembre, 55 km en octobre, 80 km et 61 km en janvier, 50 km en mars, le MdP et 57 km en avril) se sont déroulés sans soucis particuliers.

La perspective de devoir couper à nouveau, alors qu'aucune douleur ne m'y avait préparé, à deux semaines d'un de mes objectifs majeurs (les 12 heures de Bures) me désespère.

Que faire pour éviter de telles blessures sans renoncer à mon goût pour les courses longues ?
Sont-elles les seules causes de mes tracas (l'an dernier, je n'avais jamais couru au delà du semi avant de me blesser) ?
Y a-t-il d'autres facteurs (alimentation, carences de tout ordre) ?
Serait-ce lié à l'ouverture de mon blog et à mes premiers compte-rendus ? (^_^)

J'attends en tout cas la confirmation (ou l'infirmation, mais je n'y crois guère) de la blessure, et me prépare déjà à cette longue coupure à la belle saison.

J'espère simplement que je pourrai continuer à nager et, comme l'an dernier, utiliser le vélo qu'on m'avait offert il y a un an tout juste, et qui m'avait à l'époque permis de poursuivre, malheureusement seul, mes efforts en endurance lors de sorties longues dans la Vallée de Chevreuse et ses côteaux.

Désolé d'avoir été un peu long (comme d'habitude...) et bien peu drôle (encore moins que d'habitude...).

L'Castor Junior


www.courseapied.net - info@courseapied.net